CLUB DU BOULEDOGUE FRANCAIS

Logo du CBFLe parfait bouledogue selon le standard

SITE OFFICIEL DU CLUB DE RACE, FONDÉ EN 1898, ET AFFILIÉ À LA SOCIÉTÉ CENTRALE CANINE

SITE OFFICIEL DU CLUB DE RACE, FONDÉ EN 1898,
ET AFFILIÉ À LA SOCIÉTÉ CENTRALE CANINE

SA CARRIÈRE

LE « NOUVEAU » TAN 2019

La réorganisation du TAN a été présentée dans la Lettre électronique du CBF, n°63 du 25 novembre 2018, p. 20-21.

Pourquoi réorganiser les tests du TAN ?

Le bien-être et la santé animale sont désormais au coeur des préoccupations de la cynophilie. Le Comité du CBF décide dans cette optique de faire évoluer, en les renforçant, les épreuves du TAN du Bouledogue Français.

Le Club a toujours été attentif à ces préoccupations, mais a constaté à plusieurs reprises, notamment au cours de la NE 2018 et à la RE de Maubeuge 2018, que la mise en pratique du protocole actuel ne donnait pas toujours entière satisfaction.

Au lendemain de ces deux expositions, la Présidente et la Trésorière du CBF se sont rendues en observatrices à la Nationale d’Elevage du Club du Bulldog Anglais. Elles y ont reçu un excellent accueil et ont pu observer le déroulement complet des épreuves du TAN de la race Bouledogue Anglais.

Avec quelques aménagements pour l’adapter à notre race, il est décidé ce jour d’adopter ce protocole.

En quoi consistent ces tests pour le bouledogue français ?

Il s’agit d’un ensemble de tests simples destinés à apprécier les qualités naturelles d’animal de compagnie d’un bouledogue et sa bonne sociabilité envers les personnes et envers ses congénères.

Pourquoi faire passer le TAN ?

Le TAN est obligatoire pour obtenir la cotation 2 points, premier échelon de la grille de sélection, ou pour l'obtention du titre de champion de conformité au standard.

À partir de quel âge faire passer le TAN à son chien ?

Le bouledogue français peut être présenté à ces tests à partir de l'âge de 12 mois révolus, aucune dérogation n’est accordée pour les passer plus tôt. En revanche il n'existe pas pour notre race de limite d'âge supérieure.

Faut il un entraînement ou un dressage pour passer ces tests ?

Non, aucun dressage ni aucun entraînement particulier n’est nécessaire, sauf l’éducation ordinaire d’un chien de compagnie qui consiste pour son propriétaire à lui faire partager ses activités habituelles, marcher en laisse à ses côtés dans la rue, rencontrer des personnes, côtoyer d’autres chiens, revenir vers son maître quand il l’appelle.

Qui fait passer le TAN ?

L'examinateur du TAN est un Délégué de Région ou un Membre du Comité figurant sur une liste officielle publiée dans la lettre électronique de l’association et ci-dessous. La nomination est du ressort du comité qui statue sur dossier après formation dispensée lors de l’AG annuelle, La radiation intervient automatiquement après cessation de la fonction de délégué ou membre du comité, ou sur décision du Comité qui n’a pas à la justifier et qui est sans appel.

DÉLÉGUÉS RÉGIONAUX

Mme Emmanuelle ALLEMAND
Mme Lydiane DURR
Mme Katell ENJALVIN-BOULESTEIX

Mme Anne LAIR

Mme Stéphanie LESAGE
Mme Isabelle MONDELET
Mme Brigitte MOUETTE

Mme Marie-Thérèse PELLETIER

Mme Laurence ROUSSEAUX

M. Jérôme VOLKHEIMER

MEMBRES DU COMITÉ

M. Daniel BÉGUIN
Mme Cathy BETHENCOURT

Mme Sabrina GAYET
M. Didier MARÈRE

Mme Élyse WAGET

FORMATEURS

Mme Cathy BETHENCOURT

M. Didier MARÈRE

Mme Élyse WAGET

Où faire passer le TAN ?

Le TAN est une épreuve organisée exclusivement par le Club de race, lors de son exposition nationale d’élevage ou de ses « Journées Bouledogue ». Il ne peut pas être passé au domicile du testeur, ni du propriétaire, ni en aucun autre lieu. Pour y inscrire son bouledogue, il convient de consulter la liste des prochaines expositions organisées par le CBF, liste publiée et régulièrement actualisée sur ce site.

Comment se déroule cet examen ?

L’exposant retire son formulaire TAN auprès du secrétaire.

Il le remplit et le remet à un testeur avec sa carte I-CAD.

Le testeur vérifie et confirme le numéro de Puce et la carte I-CAD et confirme les informations sur la feuille d’évaluation.

ALLURES :

Le chien effectue un aller et retour sur 10 m pour vérifier l’absence de boiterie par un juge de la race.

Un deuxième aller-retour peut être demandé si un doute subsiste.

RÉACTION FACE À UNE SITUATION INCONNUE :

Le chien tenu en laisse s’engage sur un sol inhabituel puis sur le parcours délimité par divers objets insolites ou bruyants.

Le chien s’engage dans un tunnel toujours tenu en laisse par le présentateur se déplaçant parallèlement à l’extérieur de celui-ci.

ATTACHEMENT AU MAÎTRE :

À la sortie du tunnel, le testeur manipule le chien pendant que maître s’éloigne.

Une fois le chien manipulé, le chien doit rejoindre celui-ci.

Le chien tenu en laisse par le conducteur parcourt ensuite 500 mètres au pas soutenu dans un délai maximum de 10 minutes.

Il est accompagné lors de ce déplacement par un testeur dont le rôle consiste à vérifier le bon déroulement de l’exercice et si nécessaire de stopper l’exercice et d’alerter le vétérinaire.

COMPORTEMENT AVEC UN CONGÉNÈRE :

À la fin du parcours, le chien traverse le groupe des candidats en attente de passage ou à défaut le public.

Si une épreuve n’est pas validée, le test s’arrête.

LES CONDITIONS :

Le chien peut être présenté aux épreuves du TAN à 12 mois révolus.

Il ne doit avoir subi aucune intervention chirurgicale des systèmes cardio-respiratoire (inclus voile du palais et narines) ou ostéoarticulaire.

Pour la validation du TAN, le chien doit réussir la totalité des épreuves. Il sera alors déclaré APTE.

Le chien qui ne réussit pas une épreuve ne peut pas se présenter aux épreuves suivantes. Il sera déclaré REFUSÉ ou AJOURNÉ.

La décision de refus est définitive, le chien ne peut pas se représenter aux épreuves du TAN.

Une liste des refus et ajournement sera mise à la disposition des testeurs dans l’espace dédié au comité sur le site historique.

En cas d’ajournement le chien peut se représenter aux épreuves du TAN une seule et unique fois dans n’importe quelle autre séance. Il est précisé qu’il devra repasser et valider la totalité des épreuves et pas seulement celle sur laquelle il a échoué.

Quels changements implique ce nouveau TAN ?

Quelques modifications de détails pourront encore intervenir notamment après une séance de tests qui sera réalisée avant application par les membres du comité et quelques délégués.

En raison du temps nécessaire à sa réalisation, ce nouveau protocole implique une modification du déroulement des Régionales d’Elevage et de la Nationale d’Elevage.

Pour la 31e NE, la séance de TAN se tiendra toute la journée. Aucun TAN ne pourra être passé le dimanche.

Pour les R.E., les séances de TAN sont supprimées. En revanche, le Comité, pour satisfaire une demande récurrente, accepte de remettre en vigueur le classement.

De ce fait, les séances de TAN seront organisées lors de rassemblements avec l’intitulé « JOURNEE BOULEDOGUE ».

Lors de celles-ci le chien pourra également être présenté à l’examen de confirmation.

En fonction du nombre de chiens inscrits il pourra être envisagé de prévoir ce jour-là des prélèvements ADN ou une conférence à l’attention des éleveurs et ou diverses animations.